Vous êtes à la recherche des nouveaux secteurs porteurs pour cette année 2021 ? Sachez que l’immobilier demeure toujours très intéressant malgré le temps qui passe. Si vous sentez que vous avez le flair pour les affaires, pourquoi pas ne pas essayer de travailler à votre propre compte ? On vous montre comment devenir un mandataire immobilier dans les lignes suivantes.

Un mandataire immobilier, c’est quoi ?

Un mandataire immobilier est une personne qui joue le rôle d’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur d’une maison. Il peut aussi servir de lien entre le locataire et le loueur, c’est pourquoi il est souvent confondu à un agent immobilier. Les deux fonctions se ressemblent sur certains aspects, mais il y a des différences concernant :

  • le statut juridique, car un mandataire doit être inscrit dans au registre spécial des agents commerciaux. Il n’a pas la possibilité d’afficher son annonce sur un site internet ou de signer un compromis de vente.
  • L’agent peut être salarié d’une entreprise tandis que le mandataire travaille à son propre compte, ou pour un réseau de mandataires.
  • Le tarif est plus abordable pour un mandataire immobilier avec des commissions souvent aux alentours des 3 ou 4 % du bien en vente.

Quelle formation pour devenir un mandataire immobilier ?

Autrefois, un mandataire immobilier n’avait pas à suivre aucune formation avant d’exercer son métier, mais la loi ALUR de 2014 a tout changé. Cette dernière exige que vous deviez suivre une formation de 14 heures par an, soit 42 heures au cours des 3 dernières années. Le centre Immo-academy est l’organisme agréé qui vous aide à acquérir les bases nécessaires dans le métier. Avant de pratiquer cette profession, vous devez être au courant des évolutions juridiques, administratives et fiscales. Un bon mandataire doit également être capable d’appréhender les situations difficiles comme la succession ou le divorce.

Quelles sont les procédures à engager pour devenir mandataire commercial ?

Pour devenir un mandataire immobilier, vous devez vous rendre au Greffe du Tribunal du Commerce en vous munissant des éléments suivants :

  • Une déclaration de non-condamnation pour un délit.
  • Deux exemplaires du formulaire ACO que vous obtenez sur place.
  • Une photocopie de votre carte d’identité.
  • Un contrat de mandataire immobilier.

Le tribunal vous délivrera alors un certificat Kbis et vous avez la possibilité d’exercer votre métier, car vous êtes répertorié sur le registre spécial des agents commerciaux. N’oubliez pas de payer vos redevances fiscales ainsi que la souscription d’une assurance civile en responsabilité professionnelle.

Qu’est-ce qu’un réseau de mandataire immobilier ?

Vous avez la possibilité d’intégrer un réseau de mandataire qui met à votre disposition divers outils afin de faciliter votre travail. Grâce à une cotisation, vous pouvez avoir accès à plusieurs avantages :

  • L’accès à une base de données des clients et des prospects
  • L’expérience du réseau
  • La notoriété
  • Une assistance juridique
  • Une formation
  • Un accompagnement dans vos premiers pas dans le métier

Il existe plusieurs réseaux de mandataire immobiliers dont les plus connus sont :

  • Capifrance qui est un réseau uniquement en ligne
  • Efficity
  • Optimhome
  • Safti
  • i@d France