Le marché des introductions en bourse (IPO) atteint des niveaux jamais vus depuis le boom des dot-com, et de nombreuses autres entreprises prévoient encore d’entrer en bourse en 2021. Si votre employeur en fait partie, ou si vous avez des stock-options, il est important de comprendre leur fonctionnement afin de maximiser vos gains potentiels.

Qu’est-ce qu’un stock-option ?

Le stock-option est probablement la forme la plus connue de rémunération en actions. Le stock-option est le droit d’acheter un nombre spécifique d’actions de la société à un prix préétabli, appelé « prix d’exercice » ou « prix de levée », pendant une période déterminée, généralement après une période d’attente prédéterminée, appelée « période d’acquisition ». La plupart des périodes d’acquisition s’étendent sur trois à cinq ans, avec un certain pourcentage d’options acquises (ce qui signifie que vous avez « gagné » vos actions, même si vous devez encore les acheter).

Pourquoi le stock-option ?

Les options d’achat d’actions sont couramment utilisées pour attirer des employés potentiels et pour retenir les employés actuels.

L’incitation des options d’achat d’actions pour un employé potentiel est la possibilité de posséder des actions de la société à un taux réduit par rapport à l’achat d’actions sur le marché libre.

Le maintien en poste des employés qui ont reçu des options d’achat d’actions est assuré par une technique appelée « acquisition ». L’acquisition des droits permet aux employeurs d’encourager les employés à rester jusqu’à la fin de la période d’acquisition des droits pour obtenir les actions qui leur ont été attribuées. Vos options ne vous appartiennent pas tant que vous n’avez pas satisfait aux exigences du calendrier d’acquisition des droits.

Par exemple, supposons que vous ayez reçu 10 000 actions avec un calendrier d’acquisition sur cinq ans, à raison de 2 000 actions à la fin de chaque année. Cela signifie que vous devez rester au moins une année complète pour pouvoir exercer les 2 000 premières actions et que vous devez rester jusqu’à la fin de la quatrième année pour pouvoir exercer la totalité des 10 000 actions. Pour recevoir la totalité de votre attribution, vous devrez probablement rester dans votre entreprise pendant toute la période d’acquisition des droits.

Exercer et vente le stock option : comment ça se passe ?

Avant toute chose, vous ne pouvez pas exercer vos options tant qu’elles ne sont pas acquises.

Certains accords peuvent accélérer le calendrier d’acquisition (par exemple, en cas d’acquisition), mais ils sont rares. Il existe également des limites temporelles quant au moment où vous pouvez exercer vos options ou y accéder – elles expirent généralement au bout de 10 ans à compter de la date d’attribution. En outre, si vous êtes licencié avant d’avoir acquis vos options ou si votre entreprise est rachetée par une autre, vous pouvez perdre vos options non acquises.

Comment exercer des options sur actions ?

Lorsque vous êtes prêt à exercer vos options, vous disposez généralement de plusieurs moyens pour le faire :

  • Paiement en espèces – Vous pouvez trouver les fonds nécessaires à l’exercice des options. Il s’agit notamment de couvrir les coûts d’acquisition des actions.
  • Exercice sans espèces – Certains employeurs vous permettent d’exercer vos options, et votre employeur vend juste assez d’actions pour couvrir les coûts d’acquisition des actions.
  • Vous pouvez vendre toutes les actions que vous exercez au cours du marché, ce qui signifie que vous ne serez pas exposé à la volatilité du cours de l’action et que vous n’aurez pas à débourser d’argent pour couvrir les coûts de transaction au moment de l’exercice. Toutefois, les incidences fiscales peuvent ne pas être avantageuses, selon votre situation particulière.

Comment calculer la valeur potentielle de vos options sur actions ?

Il existe un moyen relativement simple de déterminer la valeur de vos options sur actions : Si l’action vaut 25€  et que votre prix de levée est de 20€ , vos options vaudront 5 $ chacune.

Si votre entreprise est en phase de pré introduction en bourse, il peut être difficile de déterminer exactement la valeur de vos options sur actions. La valeur future de vos options dépend de deux choses : le prix de levée et le rendement futur de l’action.

Un autre point important à noter lors de l’évaluation de la valeur de vos options : Les options ont peu de valeur à moins que la valeur marchande soit supérieure au prix d’exercice, ce qui crée un peu plus de risque que d’autres formes d’actions. Si vous exercez vos options et que le prix baisse, vous perdez à la fois l’argent que vous avez utilisé pour exercer les actions et les taxes associées.

Comment les options sur actions sont-elles imposées ?

Il existe deux types d’options sur actions : Les ISO (Incentive Stock Options) et les NSO (non-qualifies ou nonstatutory stock options). La principale différence réside dans la manière dont elles sont imposées. Avec les NSO, vous devez payer des impôts lorsque vous exercez vos options. La différence entre la juste valeur marchande (JVM) et le prix d’exercice est soumise à l’impôt sur le revenu pour l’année. Lorsque vous vendez les actions, tout gain supplémentaire est imposé au titre des gains en capital à long terme.

Les ISO, en revanche, ne sont pas imposées dès l’exercice. Au lieu de cela, vous êtes imposé sur les ISO lorsque vous vendez finalement vos actions. Toutefois, pour bénéficier du traitement fiscal des plus-values sur une déclaration d’impôt standard, vous devez détenir les actions deux ans après leur attribution et un an après leur exercice (si vous ne remplissez pas cette condition, la vente sera traitée comme une disposition non admissible). Si ces dates sont respectées et que la valeur de l’action augmente, vous ne devrez payer l’impôt sur les plus-values à long terme que lorsque vous vendrez.

N’oubliez pas que le traitement fiscal des options peut être complexe, et que la manière et le moment où vous décidez d’exercer et de vendre dépendront fortement de votre situation unique. Contactez votre conseiller financier ou votre fiscaliste pour obtenir des conseils spécifiques.